Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2008

Reun Kreston (1898-1964)

Il y a 110 ans naissait le Nazairen René-Yves Creston

creston.jpg

L'artiste et ethnologue René-Yves Creston naissait le 25 octobre 1898 à Saint-Nazaire au 8 rue de la Paix. Il passa son enfance à deux pas de là, rue des Caboteurs, dans une atmosphère imprégnée par le vent du large, la culture ouvrière et les bruits des chantiers navals tout proches. Le mouvement Ar Seiz Breur (les 7 frères) qu'il anima entre 1923 et 1947 s'inscrivait dans ce vaste mouvement d'émancipation nationale des petits peuples d'Europe qui s'exprima à travers les Arts, de la Finlande à la Catalogne, en passant par les Pays Baltes. En 1937 il fut l'un des principaux réalisateurs du pavillon de la Bretagne de l'Exposition Universelle de Paris qui vaudra une reconnaissance internationale à la création bretonne et à son originalité.

Depuis sa création le Centre de Recherche et Diffusion de l’Identité Bretonne s’emploie à diffuser son œuvre multiforme et à faire connaître l’importance de Saint-Nazaire/Sant-Nazer dans sa prise de conscience bretonne.

Kreston 1938 StN.jpg

Cliché du pavillon d'hygiène social décoré par Creston en 1938 pris par le Seiz Breur et architecte André Batillat. Fonds Ecomusée de St-Nazaire (droits réservés). On remarque que cette œuvre commandée par la municipalité nazairienne affiche clairement l’identité bretonne de la ville avec l'inscription Breiz. Pour mémoire, la municipalité nazairienne du socialiste François Blancho (1925 aux années 1960) a toujours été aux cotés de l'artiste à travers des commandes comme celle-ci. Cette fresque a disparu avec la destruction de la ville en 1943.

 

Old St-Nazer 046.jpg

Cette vue panoramique du port de St-Nazaire prise dans les années 1920 nous donne une idée de cette atmosphère qui envoûta tant le jeune Creston. Ce décor sera l’une de ses premières sources d’inspiration.

110th anniversary of René-Yves Creston's birth

René-Yves Creston, the artist and cultural anthropologist, was born on October 25th 1898 in Saint-Nazaire, rue de la Paix. He spent all his young years just near this place, 8 rue des Caboteurs, in an atmosphere where the sea breeze carried the workmen's cultural preoccupations and the sounds from the nearby shipyards. Ar Seiz Breur, (The seven Brothers) the movement that Creston inspired from 1923 to 1946, was part of the large movement of national emancipation of the minor European countries that found its expression through art, from Finland to Catalonia, not forgetting Baltic Countries. In 1937, René-Yves Creston was one of the main springs of the “Pavillon de la Bretagne” in the “Exposition Universelle de Paris". And that brought international recognition to Breton creations and their originality.

15/10/2008

Républicain espagnol au camp de la Chapelle Launay

Qui était-il et qu’est-il devenu après le départ des Britanniques en juin 1940 ?

Un aviateur de l’armée de l’air espagnole qui était employé civil au camp britannique de la Chapelle Launay s’était lié d’amitié au groupe de jeunes militants bretons de St.Nazaire. Le CREDIB possède des photos où ces jeunes Bretons et les 3 soldats écossais posent dans sa combinaison d’aviateur. Comme de nombreux républicains espagnols réfugiés en Bretagne, il est fort probable qu'il a été réquisitionné par l’organisation Todt pour la construction de la base des sous-marins de St.Nazaire et du mur de l’Atlantique…

Breton & Espagnol 03 1940.JPG

Un des jeunes nationalistes bretons et futur résistant en compagnie du républicain espagnol

Chapelle Launay 31 03 1940.JPG

Un soldat écossais posant dans la tenue d’aviateur de l'armée de l'air espagnole

09:39 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire

13/10/2008

3 soldats écossais

 

Avis de Recherche

Qui étaient–ils? Que sont-ils devenus ? Etaient-ils sur le Lancastria ?

En 1940 des jeunes Bretons se sont liés d’amitié avec trois soldats écossais du camp britannique de la Chapelle-Launay près de St-Nazaire.

L’un d’eux était Bobby Rae d’Aberdeen. Ils eurent une grande amitié avec ces jeunes nationalistes bretons. Ils se retouvaient dans un café du bourg pour passer de bons moments. Ils parlaient souvent de la Bretagne et de l'Ecosse, deux pays celtiques frères. Lors de leur départ en juin 1940 les Ecossais donnèrent aux Bretons une radio de l’armée britannique. Cette radio allait servir plus tard à ces jeunes du Parti National Breton pour leur groupe de Résistance anti-nazie “ Groupe Liberté – Bagad Dishual” : « On récupérait les armes abandonnées par les soldats britanniques. On faisait du renseignement. Avec une radio britannique sauvée lors de la débâcle, on transmettait en Cornouaille britannique les mouvements de sous-marins allemands », raconte Yann Joncour  extrait OF 23/11/07

2 Scots & Breton women 24 03 40.JPG

2 des 3 "bons camardes écossais" avec des jeunes Bretonnes

Photo Archives CREDIB

Search

Who are they ? what about them ? Were they aboard HMS Lancastria ?

In 1940 Breton patriots met three Scottish soldiers in the British camp of la Chapelle Launay close to St.Nazaire.

One of them was Bobby Rae from Aberdeen. They became friends with the young Breton nationalists. They gave them a radio transmitter from the British army before leaving in June 1940. This radio was used later by these young Bretons who later created a resistance group against the nazis “ Groupe Liberté – Bagad Dishual”.