Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2011

Sant-Nazer et le géographe Jean Ogée

A la nation bretonne

L'ingénieur géographe Jean Ogée présenta en 1770 aux États de Bretagne une grande Carte géométrique de la province de Bretagne, qui était d'une qualité comparable à celles qu'établissaient à la même époque les frères Cassini. La préparation de cette carte l'avait amené à collecter une masse considérable d'informations ce qui le décida à se lancer dans un imposant Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne « dédié à la nation bretonne ». Il entreprit ce travail en étroite collaboration avec Pierre Grelier (1754-1829), archiviste municipal de Nantes. Cet ouvrage à caractère encyclopédique est le premier dictionnaire de Bretagne jamais publié comme le rappelle Bernard Le Nail dans son Dictionnaire biographique de Nantes et de Loire-Atlantique.

2008-03 OgéeVouvTome1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Dans son introduction, Jean Ogée écrivait : « Les Bretons sont braves, intrépides, guerriers, bons marins, renommés pour le voyage de long cours et très commerçants; ils sont francs et sincères, mais vifs et emportés, terribles et même féroces, dans la colère. L'agriculture, la pêche, la navigation sont l'occupation la plus commune du peuple.» Les quatre volumes ont été édités entre 1778 et 1780.

A la naissance de la Bretagne sur l'antique Armorique il y a 1500 ans

Sant-Nazer/Saint-Nazaire que certains persistent encore à présenter contre l'évidence comme « ville sans passé » est citée à plusieurs reprises dans cet ouvrage. Jean Ogée affirme pour sa part « une vieille tradition... veut que le château que commandait Jean d'Ust ait été bâti par Brutus, roi des Bretons ».

Les commentaires sont fermés.