Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2010

Mickael Burn ( 1912-2010)

Nous avons appris par notre ami James Dorrian la disparition de Micky Burn. Les membres du Centre de Recherche & Diffusion de l'Identité Bretonne - CREDIB Sant-Nazer - sont très touchés par le fait d'avoir été les premiers en Bretagne a être prévenu de cette triste nouvelle.

Micky at window 2.jpg

Micky photographié en 1998 à Beudy Gwyn  - Archives James Dorrian -

Micky Burn était un grand britannique qui montra beaucoup de courage lors de l'opération Chariot. Journaliste, poète et écrivain, il avait trouvé le repos de l'esprit au milieu du peuple gallois. Il habitait depuis plus de 60 ans à Penrhyndeudraeth (nord de Cymru) au milieu d'une nature merveilleuse. Cet Anglais était devenu un Gallois de cœur entouré de voisins parlant gallois. Le documentaire « Turned towards the sun », la vie extraordinaire de Michael Burn est actuellement en cours de production. Basée sur son incontournable autobiographie, elle racontera avec des détails incroyables et inédits la vie de ce héros de l'opération Chariot ( Sant-Nazer, 28 mars 1942).

Micky.jpg

Il laisse un souvenir très fort ici à Sant-Nazer / Saint-Nazaire. En mars 2009 il était revenu en Bretagne avec l'équipe qui réalise le documentaire sur sa vie. Aux Bretons qui l'interrogeaient sur ses exploits, il répondait dans un très bon français qu'il n'avait rien fait d'extraordinaire. Pour lui, comme pour ses frères d'armes qui sacrifièrent leur vie lors du raid sur Saint-Nazaire, la liberté n'a pas de prix et combattre pour la sauvegarder va de soit. Qu'une rue de Sant-Nazer porte son nom serait un hommage collectif à tous ces braves de l'Opération Chariot qui tombèrent pour la liberté.

Kenavo Micky

Début juillet notre ami James Dorrian donnait des nouvelles de Micky. A travers ces quelques lignes ont mesure une nouvelle fois la force de caractère du personnage ( extrait du blog de James traduit par Yvette Daniel):

Nous avons passé le samedi avec Micky Burn, qui a maintenant quitté l'hôpital et est soigné à domicile. Pour quelqu'un qui a eu une attaque, ses capacités intellectuelles demeurent stupéfiantes, et, à près de 98 ans, une mémoire des évènements passés, et passés depuis longtemps ! qui nous rend penauds. Il passe beaucoup de temps dans son lit, et il faut dire qu'il y a quelque chose de tout à fait décadent, adapté à la situation, dans la manière qu'il a de donner des ordres dans sa position allongée - comme un Auguste des temps modernes réclamant le retour, non des légions perdues, mais de son autonomie physique.

Je ne sais pas ce qu'il y a dans ces gars des Commandos : mais là où le commun des mortels en arrive à compter sur cachets et potions pour garder ensemble l'âme et le corps, eux jouent sur une espèce de refus catégorique, qui, au départ, à fait d'eux une élite. Dommage qu'on ne puisse pas mettre çà en bouteille : quel monde nous aurions alors...

Commentaires

Very sad news. RIP Micky Burn. However a life that has been lived to the full. He and his colleagues displayed great courage in 1942 and will never be forgotten.

Écrit par : Steve Parry | 07/09/2010

Les commentaires sont fermés.