Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2010

70e anniversaire du naufrage du SS Lancastria

17 juin 2010, Bretons, Britanniques, Irlandais et ressortissants du Commonwealth unis pour honorer le souvenir des milliers de victimes du paquebot Lancastria, coulé par la Luftwaffe.

 

Lancastria 2010 017.jpg

Le Bagad Sant-Nazer salue la mémoire des victimes

L'émotion était très forte au moment de la lecture des témoignages de survivants de la plus grande catastrophe maritime britannique. A l'initiative du CREDIB, un groupe de Nazairiens est venu témoigner de sa solidarité avec les familles des disparus en arborant les couleurs bretonnes et interceltiques. Les Britanniques et Irlandais présents ont remercié chaleureusement leurs amis bretons pour ce geste simple et discret.

Il y a eu un échange très émouvant entre Gwenola Hemery du CREDIB et la fille d'un disparu, Fiona Symon. La présidente de l'association écossaise avait 10 mois quand son père est mort sur le paquebot de la Cunard. Devant la presse elle a dit que c'était la première fois qu'elle venait en Bretagne et a souligné les liens interceltiques : « Je suis heureuse de marcher aujourd'hui où il a marché ». Comme a pu le dire le représentant des autorités britanniques, Philip Stonor : « Les victimes sont devenues le symbole de notre devoir de mémoire ». Dans son intervention il a tenu à rendre hommage aux actes de bravoure des Britanniques présents sur le bateau et des nombreux Nazairiens qui prirent leurs embarcations pour aller sauver les survivants : « Votre présence aujourd'hui est importante car vous représentez l'esprit des défunts ».

Les représentants du CREDIB ont été aussi très touchés par l'histoire de ce jeune Irlandais, Thomas Maguire, venu du comté de Fermanagh combattre pour la liberté. Son neveu, Eugene Maguire, arrivait très difficilement à contenir son émotion à l'évocation de la fin tragique de son oncle à l'age de 20 ans.La famille de ce brave Irlandais n'a découvert qu'il était sur le Lancastria qu'en 2007. Il repose en terre bretonne dans le cimetière militaire britannique de Pornic. Lanncastria Eugene maguire.jpg

 

Thomas Maguire était membre du Royal 633 Engineer of Northern Irland.

Eugene Maguire heureux d'être avec ses nouveaux amis bretons.

 

 

 

 

 

 

A la fin de la cérémonie, les officiels britanniques - à commencer par le représentant de l'ambassade de Grande-Bretagne, Philip Stonor - sont venus saluer les porteurs de Gwenn ha du et autres drapeaux interceltiques. La chaleur britannique contrastait avec l'attitude des officiels locaux. Le sous-préfet est néanmoins revenu vers les porte-drapeaux bretons pour les saluer en signalant que c'étaient des "drapeaux civils". Il a reçu comme réplique que c'était le drapeau de la nation bretonne ! La députée de Saint-Nazaire, Marie Odile Bouillé, a également salué avec beaucoup de courtoisie les participants. Lors du pot de l'amitié en mairie, le premier magistrat, J G Batteux, ulcéré par cette présence bretonne, est intervenu bien peu diplomatiquement devant le représentant de l'Ambassade de Grande-Bretagne en désapprouvant « la présence de pavillons bretons ».

Version anglaise de cet article sur :

Lancastria 2010 030.jpg

A cette réaction, bien éloignée de la tradition d'hospitalité et d'ouverture des Nazairiens, nous préférons cette phrase écrite il y a 61 ans : " L'appel des morts du Lancastria reposant en ce coin de terre bretonne, devenue terre de Grande-Bretagne" dans La Résistance de l'Ouest du 20 juin 1949 - quotidien créé par la Résistance nantaise en 1945 (devient Presse-Océan en 1960 ).

IMGP4694.JPG
Philip Stonor avec des représentants du CREDIB
IMGP4693.JPG

M C F Coe salut chaleureusement ses amis bretons. Yves Beaujuge a mis son témoignage sur son site

13/06/2010

La Breizh touch nazairienne

A l'occasion des Rencontres du Fleuve organisées par le département de Loire-Atlantique, le Bagad Sant-Nazer a participé à une création musicale originale en compagnie du Conservatoire de musique de la ville et des acteurs portuaires propriétaires de bateaux (remorqueurs, baliseurs, bateaux-pilote, cargos, bateaux des douanes, des affaires maritimes…).

Bagad porzh Sant Nazer 2010 028.jpg

Le bagad est arrivé dans le bassin de Sant-Nazer sur une barge

A l’image des activités portuaires qui font l’identité de la ville, le port de Saint-Nazaire a résonné du mariage puissant et harmonieux d’instruments soufflants et de sirènes de bateaux. Sant-Nazer / Sant-Nazaire a montré une nouvelle fois que son identité bretonne se vit naturellement et se renouvelle en permanence à l'image de l'activité de son port. En septembre, le Bagad Sant-Nazer va représenter la Bretagne à Shanghaï en compagnie du cercle celtique Bro Gwenrann.

http://www.bagad-saint-nazaire.com/

Bagad porzh Sant Nazer 2010 012.jpg

Le port était pavoisé de Gwenn ha du et de kakémonos Breizh touch