Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2008

Saint-Nazaire - Santander

Recherche de documents et témoignages

La compagnie espagnole Compañia Trasatlántica (Santander, Cantabrie) qui était dans les années 1880 la concurrente directe de la Compagnie Générale Transatlantique sur les Caraïbes et l'Amérique Centrale, protesta alors vivement contre la concurrence déloyale que lui faisait la compagnie française en lui prenant nombre de clients dans le sens Amérique - Europe en raison de la quarantaine obligatoire de 8 jours imposée par l'administration espagnole. C'est ainsi qu'un nombre significatif de passagers espagnols arrivaient à Saint-Nazaire pour rentrer dans la péninsule ibérique. Même avec un voyage en train Bretagne-Espagne, ils gagnaient au minimum 5 jours en évitant une quarantaine dans le port galicien de Vigo.

Cie G t_1630.JPG

Jusque dans les années 1930 les paquebots de la Transat faisaient escales à Santander (le port cantabre où est née la Compañia Trasatlántica) pour ses lignes avec Cuba et l’Amérique Centrale. Le CREDIB cherche des documents et informations sur cette ligne entre Saint-Nazaire et les Caraibes avec en particulier des témoignages sur l’escale de Santander. (Document Archives CREDIB)

Les commentaires sont fermés.